Accord entre le Medicines Patent Pool et ViiV Healthcare pour traiter le VIH chez l’enfant

GENÈVE, SUISSE : le Medicines Patent Pool annonce aujourd’hui la mise en place d’une collaboration avec ViiV Healthcare (partenariat entre GlaxoSmithKline, Pfizer et Shionogi) visant à améliorer l’accès aux médicaments indispensables pour traiter les enfants atteints du VIH.

3,4 millions d’enfants sont touchés par le VIH à travers le monde. Cependant, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que seuls 562 000 d’entre eux ont accès à un traitement. Soigner les enfants se révèle particulièrement difficile car la plupart des médicaments actuels ne sont pas adaptés à un usage pédiatrique.

Grâce à cette collaboration, l’abacavir (un médicament-clé recommandé par l’OMS pour le traitement du VIH chez l’enfant) pourra être vendu dans le cadre d’un accord de licence dans les 118 pays où vivent 98,7 % des enfants touchés par cette maladie.

Le Pool et ViiV Healthcare prévoient également de signer d’autres accords de licence afin de permettre la fabrication de versions peu coûteuses de médicaments pédiatriques prometteurs actuellement élaborés par le laboratoire. Ces derniers pourraient ensuite être commercialisés dans les 118 pays convenus, après avoir obtenu l’aval des autorités compétentes. ViiV Healthcare et le Pool ont également décidé de travailler ensemble et avec d’autres acteurs afin d’agir sur plusieurs fronts pour mettre au point de nouveaux médicaments pédiatriques destinés à être vendus dans les pays en développement (voir plus bas, « Remarques »). Le Medicines Patent Pool et ViiV Healthcare se sont également engagés à réfléchir à des solutions pour les pays ne faisant pas partie des 118 pays cibles.

« Le dramatique problème du traitement du VIH chez l’enfant ne pourra être résolu qu’en unissant les efforts de toutes les parties concernées », estime Greg Perry, Directeur Exécutif du Medicines Patent Pool.

« Le Medicines Patent Pool est une solution win-win-win (avantageuse pour toutes les parties): il propose un modèle d’affaires innovant qui permet à l’industrie pharmaceutique de faire progresser la santé à l’échelle mondiale, il facilite l’accès au marché des entreprises fabricant des médicaments de qualité et peu coûteux, mais surtout il permet aux personnes touchées par le VIH d’accéder le plus rapidement possible aux traitements dont elles ont besoin pour survivre. Le Medicines Patent Pool continuera de travailler avec ViiV Healthcare et d’autres entreprises pharmaceutiques afin d’étendre la portée de son action pour qu’un jour tous les porteurs du VIH, adultes ou enfants, vivant dans les pays en développement aient accès aux traitements dont ils ont besoin », ajoute M. Perry.

La licence Pool/Viiv Healthcare offrira aux producteurs de médicaments abordables la possibilité de fabriquer des produits et de les commercialiser dans les pays qui en ont le plus besoin. Les entreprises qui le souhaitent, dans tous les pays du monde, pourront demander une licence portant sur l’abacavir à usage pédiatrique afin de le fabriquer et de le vendre dans les 118 pays concernés par l’accord.

« Il n’est pas acceptable que des enfants ne puissent pas avoir accès aux médicaments vitaux dont ils ont besoin. UNITAID est l’un des principaux systèmes d’approvisionnement en médicaments pédiatriques anti-VIH au monde; et en créant le Pool, nous souhaitions entre autres stimuler la conception de formulations adaptées aux enfants et faire en sorte que ces médicaments soient commercialisés à un prix abordable dans les pays où vivent les enfants touchés par ce fléau, a déclaré Philippe Douste-Blazy, président du Conseil exécutif d’UNITAID. UNITAID est fière d’avoir contribué à la création du Medicines Patent Pool. Nous nous réjouissons de la signature de cet accord et encourageons les autres entreprises du secteur à rejoindre prochainement le Pool afin que tous les porteurs du VIH vivant dans les pays en développement aient accès aux médicaments dont ils ont besoin. »

Le Medicines Patent Pool a été fondé par UNITAID, mécanisme de financement innovant hébergé par l’OMS, afin de faire baisser le prix des médicaments anti-VIH via l’octroi de licences portant sur des brevets-clés et de promouvoir la mise au point de formulations faisant cruellement défaut, telles que les médicaments adaptés aux enfants.

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est un modèle d’affaires axé sur les besoins de santé publique, soutenu par les Nations Unies, avec la mission de faire baisser le prix des traitements contre le VIH et de faciliter la mise au point de médicaments adaptés aux besoins, tels que les combinaisons à dose fixe ou les formulations pédiatriques. Il a été fondé en 2010, à la demande de la communauté internationale, grâce à une initiative d’UNITAID (mécanisme de financement innovant hébergé par l’OMS). Le Medicines Patent Pool centralise les brevets pour octroyer des licences à des fabricants de génériques notamment, afin de favoriser la concurrence sur le marché des médicaments et ainsi faire baisser les prix et stimuler l’innovation. Le Medicines Patent Pool a été reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé, les Nations Unies (High-level Meeting on AIDS) et le G8 comme une initiative innovante et prometteuse pour améliorer l’accès aux médicaments anti-VIH.

Remarques

Le partenariat entre le Pool et Viiv Healthcare a été officialisé par un Mémorandum d’Entente qui établit les engagements de collaboration pris par le Pool et ViiV Healthcare dans divers domaines afin d’améliorer l’accès à de nouveaux médicaments pédiatriques anti-VIH de qualité et bon marché. Il prévoit notamment un engagement de la part de ViiV Healthcare à accorder des licences sur ses brevets pour les médicaments à usage pédiatrique en phase d’élaboration destinés à être commercialisés dans 118 pays, une fois l’aval des autorités compétentes obtenu, et à procéder à des transferts de technologies pour faciliter la production de génériques. Le Mémorandum prévoit également un accès aux données sur la qualité et l’efficacité des médicaments, ainsi que la mise en place de partenariats avec d’autres acteurs afin de faciliter la commercialisation de nouveaux traitements restant à développer et d’accélérer leur disponibilité dans les pays en développement. Le protocole d’accord inclut également une licence juridiquement contraignante portant sur le brevet protégeant l’abacavir à usage pédiatrique dont la portée géographique inclut les 118 pays où vit le plus grand nombre d’enfants touchés par le VIH.

Une licence est une autorisation juridique délivrée par le titulaire d’un brevet donnant le droit, sous certaines conditions, à d’autres fabricants de produire et de vendre dans les pays en développement des versions génériques des médicaments brevetés, ou de mettre au point des formulations adaptées. Le Medicines Patent Pool négocie des licences axées sur les besoins de santé publique afin d’améliorer l’accès aux traitements et de mettre à profit toute possibilité de développer des formulations demandées.

Le texte intégral du Memorandum d’Entente et celui de l’accord de licence sont disponibles sur le site web du Pool, ainsi que tous les autres accords signés par le Pool.

This page is also available in: Anglais, Espagnol

Comments are closed.