Return to the Medicines Patent Pool Website

Advancing innovation, access and public health

Bulletin d’informations du Medicines Patent Pool: Numéro 2, 12 juillet 2011

Le Medicines Patent Pool annonce la signature de son premier contrat de licence avec une entreprise pharmaceutique

Ce matin, le Medicines Patent Pool a annoncé la signature de son premier accord de licence avec une entreprise pharmaceutique (Gilead Sciences), ce qui devrait permettre d’améliorer l’accès aux traitements contre le VIH et l’hépatite B dans les pays en développement. Les licences en question concernent au moins cinq produits : le ténofovir (TDF), l’emtricitabine (FTC) et des produits en cours de développement, à savoir le cobicistat (COBI), l’elvitégravir (EVG) et le « Quad », qui est une association de TDF, FTC, COBI et EVG.

Le communiqué de presse conjoint du Pool et d’UNITAID est consultable ci-dessous. Pour la première fois, le texte intégral de l’accord de licence ainsi qu’une Foire aux questions sur les licences ont été publiés sur le site web du Medicines Patent Pool.

 

Le Medicines Patent Pool signe un accord de licence avec Gilead afin d’améliorer l’accès aux médicaments anti-VIH/sida

Le Pool et UNITAID annoncent la signature du premier accord avec une entreprise pharmaceutique

 

Londres, le 12 juillet 2011 – Le Medicines Patent Pool et UNITAID annoncent la signature du premier accord entre le Pool et une entreprise pharmaceutique, Gilead Sciences, qui vise à améliorer l’accès aux traitements contre le VIH et l’hépatite B dans les pays en développement.

Cet accord permettra la production générique de quatre médicaments anti-VIH : le ténofovir, l’emtricitabine, le cobicistat et l’elvitégravir, ainsi qu’une association de ces quatre produits connue sous le nom de « Quad ». Le cobicistat, l’elvitégravir et le Quad sont encore en phase d’élaboration clinique. La licence obtenue permettra également le développement et la fabrication d’autres associations médicamenteuses contenant ces produits. Le ténofovir est par ailleurs utilisable pour lutter contre l’hépatite B.

« Ce jour marque une étape importante pour la gestion des brevets dans le domaine de la santé publique. L’accord de licence signé avec Gilead Sciences facilitera la mise sur le marché sans délai de médicaments à des prix plus bas et sous des formes plus faciles à utiliser, se réjouit Ellen ‘t Hoen, directrice exécutive du Medicines Patent Pool. En particulier, le fait que l’elvitégravir, le cobicistat et le Quad fassent l’objet d’une licence alors que ces produits sont encore en phase d’élaboration clinique devrait permettre d’accélérer leur commercialisation. La population des pays en développement doit souvent attendre plusieurs années avant d’avoir accès aux nouvelles avancées médicales, mais grâce à cet accord les choses vont changer. »

« Pour nous, le Pool est un mécanisme innovant qui permet d’améliorer l’accès aux médicaments brevetés d’une manière qui convient à la fois à l’industrie pharmaceutique et aux personnes vivant avec le VIH, explique Gregg Alton, vice-président exécutif responsable des affaires institutionnelles et médicales chez Gilead Sciences. Nous somme ravis d’avoir entamé cette collaboration et nous espérons que le Pool facilitera véritablement l’accès à un éventail de plus en plus large d’antirétroviraux pour combattre le VIH dans les parties du monde où les ressources sont limitées. »

« UNITAID a travaillé pendant quatre ans à l’élaboration du concept du Medicines Patent Pool.  Aujourd’hui, nous sommes fiers de voir que ce projet est devenu une réalité tangible, commente Philippe Douste-Blazy, président du Conseil d’administration d’UNITAID.  Je salue ce premier pas important entrepris par Gilead et j’exhorte les autres laboratoires pharmaceutiques à mettre leurs actifs de propriété intellectuelle au service de la santé publique mondiale. »

« Le Royaume-Uni soutient le projet du Medicines Patent Pool depuis le premier jour et nous accueillons avec une grande joie la nouvelle de cette première licence signée avec un laboratoire pharmaceutique. Nous continuerons d’apporter notre soutien au Pool, dont l’action contribue largement à ce que le plus grand nombre possible de personnes touchées par le VIH aient accès à un traitement », affirme Stephen O’Brien, ministre britannique du Développement international.

 

Principales particularités de la licence

« Nous continuerons de travailler avec Gilead et avec d’autres laboratoires pour élargir l’accès aux médicaments à toutes les personnes touchées par le VIH dans les pays en développement », confie Ellen ‘t Hoen. Actuellement, des négociations sont en cours entre le Pool et six autres titulaires de brevets.

Pour en savoir plus, contactez :

Samantha Bolton : +44 (0)79 724 28 633     gro.looptnetapsenicidemnull@notlobs

Kaitlin Mara :          +41 (0)79 825 4786       gro.looptnetapsenicidemnull@aramk

Daniela Bagozzi :   +41 (0)79 475 54 90      tni.ohwnull@dizzogab

Remarque : le présent communiqué utilise la dénomination commune internationale pour les médicaments cités. Le ténofovir est commercialisé par Gilead sous le nom de Viread, et l’emtricitabine sous le nom d’Emtriva. Le cobicistat et l’elvitégravir étant encore en phase d’élaboration, ils n’ont pas de nom commercial.

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool, créé en 2010 par UNITAID, a pour but de stimuler l’innovation et d’améliorer l’accès aux médicaments anti-VIH par le biais de la négociation de licences volontaires portant sur des brevets de médicaments, celles-ci permettant de renforcer la concurrence des génériques et de faciliter l’élaboration de nouvelles formulations.  Le Pool a récemment été reconnu par le G8 et la Réunion de haut niveau sur le sida comme une initiative innovante et prometteuse pour améliorer l’accès aux médicaments anti-VIH.

À propos d’UNITAID

UNITAID est une initiative de santé mondiale créée dans le but d’améliorer l’accès à des traitements de qualité contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose grâce à des financements durables et à des interventions sur le marché.  En moins de cinq ans, UNITAID a réussi à mobiliser 800 millions d’USD pour le traitement du sida dans 52 pays à revenus faible et intermédiaire.  L’initiative a élaboré le concept du Medicines Patent Pool dans le cadre de sa stratégie de marché, qui consiste à stimuler la concurrence, à intensifier la production et à favoriser la mise sur le marché de nouveaux médicaments plus efficaces à des prix abordables. En décembre 2009, le Conseil d’administration d’UNITAID [1] a approuvé par un vote de principe la création du Medicines Patent Pool, qui est devenu une entité juridique à part entière en juillet 2010.

[1] Membres du Conseil d’administration : le Brésil, le Chili, la France, la Norvège, la Corée du Sud, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Union africaine, des communautés touchées par les maladies, des ONG et la Fondation Gates.

This page is also available in: Espagnol